Allaiter en public : 5 conseils pour éviter de stresser

Allaiter en public est un sujet controversé qui fait débat dans de nombreux pays et qui est source d’angoisse pour les nouvelles mamans. La blogueuse britannique Aly partage ses conseils pour éviter de stresser quand on allaite en public.

 
Photo : Anna Pawleta Photography

Des selfies de mères allaitantes, des hashtags viraux de la part des célébrités et influenceuses partout dans le monde, des séances photo de mères courageuses allaitant dans tous les lieux publics possibles et imaginables… Les mamans du monde entier trouvent de nouveaux moyens pour normaliser l’allaitement en public. Et elles ont raison ! J’en fais partie et pour moi, l’allaitement n’a pas été un long fleuve tranquille après la naissance de mon premier enfant. Pourtant, après avoir allaité mon fils pendant deux ans et quatre mois, me voici en train de partager cinq conseils suite à tout ce que j’ai appris, parfois à la dure.

LIRE AUSSI : 7 conseils sur l’allaitement pour les nouvelles mamans

5 conseils habiles pour allaiter en public

1. Connaissez vos droits

Mon mari est avocat, ce n’est donc pas un hasard si je connais la législation anglaise et galloise. La loi de 2010 sur l’égalité stipule : « une entreprise ne peut discriminer les femmes qui allaitent un enfant, quel que soit son âge. » (Un conseil : renseignez-vous sur la loi dans votre pays. Consultez le tableau des faits ci-dessous. N.D.E.) * À cet égard, ne vous inquiétez pas de savoir si vous avez « le droit » d’allaiter votre enfant de deux mois ou deux ans dans un musée ou un café – ou même en prenant le thé au Ritz, dégustant des macarons pendant que vous allaitez votre bébé comme prévu par Mère Nature.

2. Soyez bien équipée

Si vous décidez de sortir de chez vous, portez des vêtements adaptés et assurez-vous d’avoir les accessoires qui simplifient au maximum l’allaitement.

a. Le soutien-gorge
Un soutien-gorge d’allaitement qui permet d’allaiter en toute discrétion est à mon avis le premier article à mettre sur votre liste shopping de nouvelle maman.

b. La mode
Des tops conçus spécialement pour l’allaitement sont la solution idéale, mais pas obligatoire, vous pouvez simplement porter un haut suffisamment ample pour faciliter l’allaitement. Évitez les tissus délicats et les couleurs unies, car tôt ou tard vous finirez avec des taches de vomi et de lait sur les épaules. Optez plutôt pour des motifs et des imprimés audacieux, et ne limitez pas votre garde-robe juste parce que votre bébé doit avoir accès à votre poitrine plus souvent ;)

c. Une couverture d’allaitement
Si vous êtes plutôt du genre timide lorsque vous allaitez dans un espace public, adoptez une couverture d’allaitement, vous en trouverez de très belles. Mais vous ne vous sentez pas obligée d’investir, un lange ou un vieux foulard feront très bien l’affaire.

LIRE AUSSI : Allaitement – la version non censurée

3. La préparation est la clé

C’est l’étape cruciale. Un sac à langer bien préparé peut vous éviter de stresser lorsque vous allaitez en public. Vérifiez que vous avez tout ce dont vous avez besoin et prévoyez des articles de rechange, par exemple quelques coussinets d’allaitement en plus, surtout au début. Ayez toujours deux ou trois langes sous la main, ils sont pratiques si vous oubliez votre couverture d’allaitement ou si votre bébé renvoie un peu de lait sur votre top préféré. Si vous avez les cheveux longs, ajoutez un bandeau ou des élastiques qui peuvent toujours être utiles. Mon bébé adore me tirer les cheveux pendant qu’il boit.

Posez-vous la question de savoir si vous seriez prête à manger votre déjeuner dans les toilettes d’un restaurant ?

4. Rejoindre un groupe de soutien

Si vous craignez encore le regard des gens (même s’ils ne vous regardent pas vraiment) et que vous stressez par rapport à l’allaitement en lui-même, de nombreux groupes de soutien existent où vous trouverez des conseils, voire de nouvelles amies. Ça fait toujours du bien de partager un café avec une copine qui allaite !

5. Ne vous cachez pas

Surtout, NE VOUS CACHEZ PAS dans les toilettes comme je l’ai fait il y a quatre ans dans les premières semaines suivant la naissance de mon fils. J’étais une nouvelle maman sans expérience dans une ville multiconfessionnelle et je ne voulais pas prendre le risque d’offenser quelqu’un. C’est la raison pour laquelle j’avais peur et que je me cachais dans les toilettes pour allaiter mon bébé. Posez-vous la question de savoir si vous seriez prête à manger votre déjeuner dans les toilettes d’un restaurant ? Alors, pourquoi forcer votre bébé à le faire ? Si vous entendez un commentaire désobligeant ou si on vous demande d’allaiter ailleurs, demandez-leur gentiment de ne pas regarder.

LIRE AUSSI : 9 causes de douleurs liées à l’allaitement et conseils pratiques

 
Photo : Anna Pawleta Photography

Je m’appelle Aly et j’ai fondé le blog AllMums Talk . Je suis une maman londonienne de deux enfants : Lucas, quatre ans et Amélie, six mois.

Lorsque je suis devenue maman, j’ai quitté un fabuleux travail dans un hôtel de luxe à Londres où je croisais souvent Bruce Willis et où je prenais l’ascenseur avec Lady Gaga pour me rendre à une réunion. J’ai opté pour la gestion des caprices au rayon légumes du supermarché, l’essuyage de fesses et une activité en freelance, la plupart du temps à la maison. Quand je ne suis pas en route pour un événement avec mon bébé en portage ou portant le vélo et le goûter de mon aîné…

L’allaitement en public est un sujet controversé

Allaiter en public est un sujet controversé qui fait débat dans de nombreux pays et les attitudes peuvent varier d’un endroit à l’autre. Certains pays ont établi des lois pour protéger les mères qui allaitent contre le harcèlement et la discrimination, comme le Royaume-Uni et les États-Unis (49 États). Renseignez-vous sur la loi dans votre pays.