Une façon sympathique de travailler

Lisen Elmberg travaille comme dessinatrice textile à BabyBjörn depuis 19 ans. Elle aiguillonne notre développement de produits et participe à toutes ses étapes, du concept au produit fini. Elle explique ici pourquoi il est important d'avoir des relations étroites avec les travailleurs de nos usines et pourquoi notre gamme contient un nombre limité de produits.

Portrait de notre designer textile Lisen Elmberg avec un mètre ruban autour du cou | BABYBJÖRN
Notre designer textile Lisen est en contact étroit avec nos couturières à travers le monde.


La surproduction est un problème

« L'un des grands défis associés à notre niveau de consommation actuel est la surproduction d'objets dont nous n'avons pas besoin. J'aimerais voir davantage de débats dans la société sur ce que nous produisons et pourquoi. À BabyBjörn, il est important pour nous de ne pas inciter à la consommation en inventant des besoins qui n'existent pas. »

Les produits doivent être fonctionnels, servir un objectif clair et avoir une longue durée de vie.

« Les produits que nous développons doivent être fonctionnels, servir un objectif clair et avoir une longue durée de vie. En pratique, cela signifie que nous ne vendons que 20 produits différents environ. Parmi eux, il y a des versions modernes de produits que nous commercialisons depuis notre fondation en 1961. Je trouve personnellement que l'attitude sans compromis de BabyBjörn est notre plus importante contribution à la durabilité, et c'est l'une des raisons pour lesquelles je travaille ici depuis tant d'années. »

Les relations étroites assurent une qualité supérieure

Notre capacité à maintenir un tel niveau de qualité est notamment attribuable à nos relations étroites à long terme avec les usines où les produits sont cousus. Nous n'utilisons à l'heure actuelle que quatre usines de confection situées en Chine, au Vietnam, en Turquie et en Ukraine. La plus longue de ces relations de travail remonte à 2001. Lisen visite souvent l'usine de Turquie, car c'est là que la plupart des prototypes sont cousus.

Nous travaillons ensemble depuis 18 ans.

« Il est important pour moi d'entretenir une relation étroite avec les gens qui fabriquent nos produits. C'est avantageux de nombreuses perspectives. Les couturières acquièrent une meilleure compréhension du produit qu'elles fabriquent, ce qui améliore les résultats, mais c'est aussi une façon sympathique de travailler, et ça, c'est important. Nous faisons affaire ici depuis 18 ans, et certaines des couturières de l'équipe originale sont toujours là. Nous nous connaissons bien, et nous sommes toujours contentes de nous revoir pour les semaines où nous travaillons ensemble. C'est une façon motivante de travailler. »

Image de notre designer textile Lisen et de notre PDG japonais | BABYBJÖRN
Lisen et d'autres employés visitent nos usines de couture plusieurs fois par année.


Le contact direct avec les couturières est indispensable

Il n'a pas été facile de trouver des usines compatibles. Cela a pris plusieurs visites. Nous exigions d'avoir un contact direct avec les couturières, et cela a été un facteur déterminant dans la sélection des usines avec lesquelles nous travaillons aujourd'hui. Nous visitons nos usines de confection plusieurs fois par an.

Nous avons visité plusieurs usines avant de trouver les bonnes.

« Si nous n'entretenions pas une relation de travail étroite avec les usines, nous serions incapables de maintenir notre niveau de qualité actuel. Une telle relation personnelle ouvre des possibilités totalement différentes de mobiliser le personnel et de profiter d'une communication bidirectionnelle. Lorsque les employés ont l'occasion de tester un porte-bébé, ils comprennent pourquoi les détails et la sécurité revêtent une telle importance. Cela nous permet d'unir nos forces pour créer des produits finaux de qualité dont nous pouvons tous être fiers. »